Variation Bromoaniline

L’art et la science gagnent à dialoguer. À créer et à explorer ensemble. À la Renaissance, des artistes comme Léonard de Vinci portaient à la fois les chapeaux d’artiste de d’Homme de science. Quand Nicolas Barry m’a proposé de créer un enchaînement à partir de la composition d’élèves de science en Angleterre, à partir des interactions des atomes d’une molécule, j’ai tout de suite accepté. Un défi intellectuel et artistique pour la femme de danse, l’artiste fascinée par l’anatomie et le mouvement ! J’ai écouté la pièce à quelques reprises. J’ai fait quelques recherches pour comprendre la nature de la bromoaniline (la molécule dont il est question). J’ai laissé mon corps suivre le mantra musical. Des motifs gestuels sont apparus. Puis un tempo. J’ai exploré les contrastes d’énergie, inspirée par les arts martiaux, le yoga et la danse contemporaine. Puis s’est posée la question: filmer en studio ou en plein air ? J’ai choisi la deuxième option. En plein air et chez moi avec pour toile de fond la nature sauvage. En juin, la lumière est dorée en fin d’après-midi. Vêtue de noir, le contraste avec la verdure était saisissant. Le ciel d’un bleu sans nuage. Le vent caressait l’herbe au pied de la rivière-aux-écorces et ma chevelure. Travailler en nature et avec la lumière du jour, c’est choisir cette dernière au moment où la radiance et les ombres répondent à l’esthétique visuelle recherchée. Chaque prise en plein air est unique, irremplaçable et incopiable. D’où la beauté de sa nature éphémère. Les moustiques nous dévoraient, mon conjoint à la caméra et moi en mouvement ! Qu’importe, l’expérience créatrice collective a été fabuleuse et je souhaite un jour la renouveler.

Publié par girardartiste

Depuis l'enfance je danse, j'écris, je dessine et photographie. Je suis devenue écrivaine, prof de danse (ballet classique, ballet-stretch, country), collagiste et photographe du dimanche. Routarde et aventurière, je suis partie à la découverte du monde avec mon baluchon, un stylo et un appareil photo. J’habite dans la forêt en Mauricie (Québec) avec les loups, les pygargues et mon conjoint.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :